On dit souvent que le chat n’habite pas chez nous mais que l’on habite chez notre chat. Comme si le chat était maître de son domicile, faisait constamment ce qu’il voulait, sans jamais prendre en compte ce que son maître a à dire. Certes, un chat ne s’éduque pas comme un chien. Un félin ne viendra jamais s’asseoir sur commande ou donner la patte. Il est aussi très rare de voir un chat accourir quand son maître l’appelle. Cependant, il est possible de lui apprendre quelques petites règles et notions, que le chat retiendra plus facilement à un jeune âge. Durant les premières semaines de leur existence, les chatons apprennent énormément aux côtés de leur mère et de leurs frères et sœurs. Mais un apprentissage aux côtés des humains qui entourent l’animal est absolument nécessaire. Suivez le guide.

Les bases de l’éducation du chaton

L'éducation du chaton commence par sa mère, dès sa naissance. On a tendance à penser que le sevrage ne concerne que l’alimentation, qu’à partir du moment ou le chaton n’est plus allaité, il est sevré. Un sevrage alimentaire et un sevrage éducatif et affectif sont deux choses bien différentes. Retirer un chat trop tôt à sa mère demandera d’autant plus de travail au niveau de l’éducation, car il faudra reprendre son rôle pour lui apprendre à se comporter avec les autres chats. C’est un vrai travail de fond.

Bien éduquer un chaton : une question de chance ?

Il est important de savoir que les chats sont des animaux solitaires, et non pas des animaux qui vivent en meute, comme les chiens. C'est la raison pour laquelle ils ne considèrent pas leurs maîtres comme dominants, mais comme des colocataires. Cela signifie aussi que les chats  ne souhaiteront pas toujours suivre les règles de la maison. Il est bon de noter que certains chats obéissent mieux que d’autres, c’est une question de chance. Pour bien éduquer un chaton, il peut être intéressant de suivre les conseils suivants:

- Il est indispensable de réagir immédiatement au mauvais comportement de votre animal. Votre chat monte sur la table ? Il adore grimper aux rideaux ou gratter le papier-peint ? Faites-lui comprendre fermement que toutes ces choses lui sont interdites en prononçant un « non » et en l’éloignant de l’élément en question. Vous pouvez par exemple le déposer devant son griffoir ou son arbre à chat.

- Il peut être judicieux de disposer d’un arbre à chat, voire même plusieurs si vous avez la place. Il est recommandé de les placer aux alentours des meubles ayant déjà été victimes de grattages intensifs du roi de la maison. Notre petit conseil ? Vaporisez vos arbres à chats et griffoirs de menthe à chat. Cela incitera davantage votre animal à venir y faire ses griffes, plutôt que sur votre canapé en cuir.

L’importance du maître dans l’éducation 

Etre propriétaire d’un chaton c’est lui apporter beaucoup d’amour, de câlins et d'attentions mais c’est aussi l’éduquer. Quand vous adoptez votre chaton, prenez le régulièrement, pour l’habituer au toucher. Essayez d’avoir un contact physique avec lui environ 1 heure par jour, par petites sessions dix minutes. De cette manière, il s’habituera à votre présence et votre odeur. Les chats adorent qu’on leur gratte le ventre, n'hésitez pas à le cajoler dans tous les sens. Faites lui ouvrir la gueule pour qu’il comprenne que même si tous les contacts physiques ne lui plaisent pas, au moins ils ne sont pas violents et donc ne lui feront pas peur à l’avenir. Faites ceci pendant quelques mois et il finira par s’habituer.

Dans le cas où vous avez adopté un chat adulte avec un passif qui a été potentiellement compliqué (chat abandonné, venant de SPA, etc.) le travail à faire sera nettement plus compliqué. Il faudra s’y prendre avec beaucoup plus de douceur et de patience. Le chat aura tendance à être sur la défensive et à vous voir comme un intru voir même un danger. Ce chat aura peut être subi des traumatismes et ne voudra avoir aucun contact par peur. Un chat abandonné mettra beaucoup plus de temps à se sociabiliser qu’un chaton tout juste sevré. Si vous avez vraiment trop de mal à gérer cette situation, n’hésitez pas à faire appel à un comportementaliste animalier.

Éduquer un chaton pour qu’il griffe et mordit le moins possible

Un chat qui ne griffe et ne mord jamais, cela n’existe pas. Mais il existe cependant des petites astuces pour qu’il le fasse le moins possible. Un chaton aura tendance à vous griffer pour jouer. Il n’a pas conscience qu’il peut vous faire mal, il faut donc lui faire comprendre. Il ne faut pas jouer avec son chat en utilisant sa main. Le chat la prendra pour un jouet et il va donc jouer avec de la manière la plus naturelle pour lui : en griffant. Faites le jouer en lui lançant des balles, des cordelettes, des boulettes de papiers, des bouchons de liège, ou avec une canne à pêche. Ainsi, il ne confondra pas votre main avec une balle rebondissante.

Le vocabulaire à faire comprendre au chaton

Un chat n’est pas un chien et vous ne lui ferez pas comprendre les mêmes ordres ni les mêmes mots. L’important est surtout qu’il comprenne des mots de refus. Si par exemple il se met à mordre un "pas les dents" sur un ton ferme fera en général parfaitement l’affaire. Il n’entendra au début qu’un haussement de ton puis il associera cette phrase avec le fait de griffer. Cette technique est applicable à tout, aussi bien pour une griffure que s’il monte sur un meuble. Un "non" sur un ton ferme lui fera comprendre qu’il n’a pas le droit de faire ça.

Eduquer un chat n’est pas évident mais les résultats sont tellement gratifiants. Il vous faudra vous armer de beaucoup d’attention, de persévérance et d’amour pour y arriver. Prenez le temps de le faire lorsqu’il est petit et il vous le rendra tout au long de sa vie.