Les chats sont connus pour être des animaux sensibles, parfois distants et surtout très indépendants. Cependant, une étude réalisée par des chercheurs américains de l’Oregon  prouve que les chats seraient attachés à leurs maîtres de la même manière que le serait un bébé à ses parents. Incroyable non ? 

Les chats sont en effet sensibles à la fameuse théorie de l'attachement. Cette théorie repose sur le fait qu’un enfant va développer de l’attachement  pour la personne qui prend soin de lui au quotidien. Pour parvenir à ces résultats étonnants, les chercheurs américains ont réuni 70 chats et leurs maîtres et leur ont demandé de réaliser un test simple. Chaque binôme maître/chat a été placé dans une pièce où le propriétaire se trouvait dans une zone précise que le chat devait trouver pour pouvoir être avec lui. Le propriétaire restait deux minutes avec son animal, puis sortait de la pièce pendant deux minutes avant de revenir par la suite pour quelques instants. Les résultats ont révélé que 64% des chats semblaient moins stressés lors de la réunion avec leur maître que lors de la séparation. 

Au final, ces résultats apportent du sens à des comportements déjà bien ancrés. A la maison, le chat est fondamentalement un « super bébé ». Même lorsqu’il est adulte, les caractéristiques du chat font de lui un éternel «petit» chat, à aimer, à protéger et à dorloter. Quand on l'appelle, on s’agenouille par terre et on fait un bruit semblable à un bisou, sur le même ton employé pour appeler un enfant. Comme avec un enfant, un propriétaire de chat le couvre d’affection et lui offre sa maison  (son divan, son lit et son fauteuil préféré ne sont pas en option). Pour le chat, nos caresses ne sont que l’extension des soins donnés par sa maman, auxquels il répond béat de plaisir.

C’est parfois simple le bonheur.