La période des vacances amène souvent les même questions. Peut-on emmener le chien avec nous ? Si nous ne l’emmenons pas comment peut-on faire pour qu’il ne souffre pas trop de notre absence ? Il est certain qu’au fil des années il est de plus en plus difficile de trouver un lieu de villégiature qui accepte sans rechigner, et sans pratiquer des taxes supplémentaires, nos compagnons à 4 pattes. Malheureusement le chien est de moins en moins accepté dans les lieux publics. Parfois, même s’il s’est le cas, le nombre de contraintes est si important que le séjour se transforme vite en enfer. Heureusement il existe plusieurs solutions pratiques pour faire garder son chien dans d’excellentes conditions. Ainsi on ne s’inquiète plus pour lui pendant nos congés. Faisons un tour d’horizon des alternatives existantes.

Faire appel à un particulier

C’est une solution qui est plutôt prisée, surtout pour sa dimension économique. On peut appeler cela l’entraide entre particuliers. En d’autres mots il suffit de demander à son voisin, un ami ou un membre de sa famille de venir visiter quotidiennement son animal pour lui donner à manger, lui offrir l’occasion de se dépenser au moins dans le jardin et passer un peu de temps avec lui. Il est aussi possible de déposer sa boule de poil directement dans le foyer d’accueil pour qu’il conserve certaines de ses habitudes de vie familial. Privilégiez une personne qu’il connaît pour le soulager quelque peu de l’angoisse de votre absence. Même si vous devez passer pour quelqu’un d’exigeant, demandez à avoir des nouvelles régulièrement (tous les 2 jours par exemple) pour vous assurer que tout va bien. Un service gratuit peut parfois devenir une contrainte. Votre compagnon a besoin d’une attention quotidienne.

La famille d’accueil

Des réseaux de familles d’accueil fleurissent sur Internet afin de proposer des solutions efficaces et encadrées pour garder les chiens pendant les vacances de leurs propriétaires. Ce sont des associations qui regroupent des personnes qui ont envie de s’impliquer dans le bien-être canin en offrant un toit et de l’attention pendant vos absences. Les familles d’accueil sont sélectionnées (normalement) avec soin par les comités de direction des associations. Le but est de mettre en relation localement un foyer qui a besoin qu’on accueille son chien pendant un temps déterminé. Une petite donation peut être demandée en échange du service. Elle sert souvent à financer l’association et les différentes actions qu’elle mène. C’est une solution qui présente pas mal d’atouts. Elle est à bas prix. Votre compagnon canin est hébergé dans un foyer, ce qui se rapproche de sa vie habituelle. Les familles d’accueil sont censées être des passionnés de l’espèce canine donc ayant à coeur leur bien-être.

Le dog sitting  / dog walking

Nous regroupons ces 2 options puisqu’elles s’inscrivent dans une logique identique : une personne extérieure, rémunérée, intervient à votre domicile pour s’occuper à différent niveau de votre animal.

Le dog sitter

On l’appelle aussi le pet sitter de façon plus générique. Vous payez quelqu’un - un professionnel du chien en toute logique - pour venir s’installer chez vous pour que votre chien ne soit pas seul. Le dog sitter prend en charge en totalité des actions indispensables à son équilibre : le repas, les sorties pour les besoins naturels, les promenades en extérieur et les moments ludiques. La présence permanente d’un humain dans la maison a pour but de faire oublier au maximum que vous n’êtes pas là. La grosse contrainte réside dans la confiance que vous devez accorder à la personne qui vient s’installer chez vous pour s’occuper de votre animal.

Le dog walker

C’est une variante du dog sitter. Un dog walker vient uniquement promener votre chien ou, à votre demande, lui donner à manger et le sortir dans le jardin, 2 à 3 fois par jour. Il ne réside pas dans votre habitation. Il est juste un visiteur dédié pour s’occuper professionnellement de votre chien. Ca ne remplace pas une présence à domicile mais permet d’apporter les besoins indispensables à son équilibre.

La pension canine

La pension canine ou chenil est un établissement encadré par un professionnel du chien qui accueille un nombre défini de pensionnaires pendant vos congés, et tout le reste de l’année. Les personnes qui travaillent dans une pension pour chiens sont formées pour répondre à leurs besoins, assurer leur sécurité et les divertir suffisamment. Les pensions canines ont évolué avec les années. Les prestations ont commencé à hausser de gamme. Il existe des établissements avec de simples boxs couverts et enclos de détente. D’autres structures proposent un hébergement familial avec une intégration dans le foyer du pensionneur. Certains concepts s’approchent de l’hôtellerie de luxe avec grande chambre cosy et prestations Premium comme le massage ou le toilettage. Evidemment plus on souhaite des services haut-de-gamme plus le prix de la nuitée est élevé. En moyenne le tarif est de 15€ avec une fourchette entre 10€ pour les moins chères et 20€ pour l’hébergement de luxe.

Nos derniers conseils

Nous ne pouvons que vivement vous conseillez de bien prendre le temps de la réflexion avant de laisser votre compagnon à 4 pattes sous la responsabilité de quelqu’un d’autre. Faire appel à un professionnel - dog sitter et surtout pension pour chiens - est, à notre avis, une garantie supplémentaire que votre chien passera un bon séjour en recevant tout ce dont il a vraiment besoin. Certes la gratuité d’un service rendu par un voisin est très attractive. Pourtant s’il arrive quoique ce soit de malheureux pendant vos vacances, vos recours sont très limités. Savoir que son animal est encadré par une personne, qui connaît ses spécificités et qui propose une structure adaptée à elles, représente une grande sérénité d’esprit pour pouvoir profiter pleinement de ses vacances.