Accueil > Fiches animaux > Chien > Komodor

Komodor

Un chien courageux et dynamique aux allures de patachon

Avec son allure de patachon, dissimulé sous de grandes mèches de poils tel un gros « nounours », difficile de croire que le Komodor est, en réalité, un chien courageux et dynamique. Très protecteur envers ses maîtres et loin de réclamer des câlins, il n’en est pas moins attaché à sa famille d’adoption qu’il cherchera à protéger coûte que coûte !

Caractéristiques physiques du komodor

Chien d’envergure avec une longueur de 65 à 90 cm pour un poids compris entre 50 et 60 kg, le komodor est facilement reconnaissable à sa robe ivoire atypique, composée de grandes mèches de poils qui tombent parfois jusqu’à ses pattes. Ne ressortent de ses poils que sa truffe noire, ses oreilles tombantes, en forme de V, et sa queue basse. Ce chien a le physique de son activité de protecteur, avec un poitrail et une croupe qui sont assez large. Ajoutons à cela une arcade sourcilière prononcée, ses yeux foncés et sa carrure rectangulaire : le komodor a tout pour impressionner !

Histoire et origine du komodor

De tous temps, le komodor a été utilisé comme chien de garde puisque, dès le 9ème siècle, il aurait servi à garder les troupeaux face aux attaques de loup. Trouvant ses origines en Asie centrale, ce chien aurait gagné l’Europe, notamment la Hongri, où il rencontre un franc succès. Si la race a failli disparaître durant la Seconde Guerre Mondiale, on doit son maintien aux éleveurs passionnés qui ont réussi à la faire reconnaître en 1954 et à la faire inscrire au patrimoine de son pays d’habitat. 

Caractère et comportement 

Peu caractérisé pour son tempérament affectueux, le komodor l’est plutôt par son instinct de gardien et de protecteur. De nature plutôt calme, il n’est pas rare de le voir se lever au moindre bruit et de lever la garde durant la nuit. Il s’agit donc d’un compagnon plutôt méfiant qui devra être habitué aux personnes étrangères, afin d’optimiser sa socialisation. Joueur à son plus jeune âge, le komodor s’assagit en vieillissant, et ne fera peut-être pas le bonheur des enfants souhaitant engager des parties de jeux avec leur compagnon à quatre pattes. Néanmoins, ils trouveront certainement son calme et son manque d’agressivité à leur goût. Ayant un caractère fort, l’éducation du komodor est réservée aux maîtres expérimenté, d’autant plus s’ils souhaitent en faire un bon chien de garde, protecteur et sachant garder son sang-froid. 

Entretien et conditions de vie

De par son activité ancestrale de chien de garde, le komodor garde le besoin de vivre en extérieur. La vie en appartement et en ville est donc exclue pour ce compagnon qui préfère la vie à l’air libre, que ce soit à la campagne ou dans un jardin clôturé. Pour ce qui est de sa robe, aucun brossage n’est requis, et n’est conseillé d’ailleurs : prenez juste soin de séparer régulier les cordes que forment ses poils afin d’éviter qu’elles ne se nouent entre elles. Vous pouvez également lui faire prendre un bain de temps à autre, environ 2 fois par an. Enfin, côté alimentation, aucune précaution particulière n’est à prendre. Le komodor n’est ni un gros mangeur, ni un gourmand. Prévoyez donc des rations adaptées à son âge et à sa condition physique pour la garder en bonne santé.

Santé du komodor

Chien robuste, le komodor n’est pas sensible aux conditions climatiques difficiles, étant protégé des températures extrêmes par sa robe fournie. Plutôt sportive par sa vie en extérieur, il n'est pas sujet à la prise de poids et reste généralement en bonne forme. Néanmoins, sa santé doit tout de même être surveillée de près, étant une race sujette à la dysplasie de la hanche, aux pathologies dermatologiques et aux problèmes oculaires. 


FCI Groupe 1
Origine Hongrie
Espérance de vie 12 ans
Hauteur 65 - 90 cm
Poids 70 - 80 kg
Taille Geant
Type de poil Long
Entretien du poil
Besoin d'exercice
Vie en appartement
Adapté aux enfants
Cout de l'entretien
Santé
Indépendant
Joueur

Fiches similaires